Assurance de pret : 1 an de reflexion

Un délai d’un an pour renégocier l’assurant du prêt immobilier

Ceux qui ont souscrit à un prêt immobilier pourront obtenir un nouveau délai durant lequel ils seront invités à renégocier l’assurance. L’information a été confirmée par le ministre de la Consommation (Benoit Hamon) qui est à l’origine de ce projet. Ce dernier présenté le 9 décembre dernier devant l’Assemblée nationale prévoit de favoriser la concurrence grâce à cette négociation. Cette mesure a été intégrée dans le projet de loi en lien avec la consommation. Aux côtés de Pierre Moscovici (ministre de l’Économie), Benoit Hamon avait fait connaître en novembre cette volonté de réformer l’assurance du prêt immobilier.

Réaliser des économies avec la renégociation

Pendant ce délai d’un an, l’emprunteur pourra trouver un autre assureur tout en gardant le même capital et en bénéficiant d’un prix inférieur. Le ministre de la Consommation souhaite que la dépense liée à cette assurance soit réduite, car elle peut atteindre selon lui « un tiers ou qui peut aller jusqu’à un tiers du coût du crédit ». Toutefois, depuis 2010, les emprunteurs ont l’occasion de changer s’ils le souhaitent d’assureur, qui est proposé par la banque lors de la souscription.

Favoriser la concurrence pour baisser les coûts

Les ministres en charge de ce dossier se sont rendu compte que cette Loi Lagarde datant de trois ans n’a pas produit les effets souhaités. Ils ont constaté que les tarifs appliqués étaient encore élevés et la concurrence n’est pas assez sollicitée. C’est à partir de ce constat qu’ils ont décidé de proposer cette mesure qui pourrait favoriser les économies. Pour un prêt de 150 000 euros, l’emprunteur économiserait près de 1 500 euros sur vingt ans.

Critiquée par l’UFC Que Choisir

Ce n’est pas la première fois que cette assurance liée au prêt immobilier est critiquée. Pour un montant de 150 000 euros, elle coûte généralement au souscripteur près de 11 000 euros. Le tarif est donc assez élevé et l’association UFC Que Choisir avait déjà partagé son mécontentement.

Publié le 04/05/2015 à 10:29