Assurance emprunteur : faites une comparaison des conditions !

Il est prévu que les établissements financiers ne pourront plus imposer leurs propres contrats de couverture puisque les souscripteurs seront désormais libres de choisir leur assurance emprunteur. Dans cette optique, nous vous donnons quelques conseils pour faire la bonne option.

L’assurance sur le crédit immobilier n’est pas obligatoire selon la loi, mais nul ne peut s’y soustraire ! Comme le délai de l’emprunt est très étalé dans le temps, les remboursements s’effectuant durant 20 à 30 ans, les banques veulent pallier aux risques encourus. L’obtention d’un crédit immobilier est ainsi subordonnée à la souscription à une assurance. Généralement, les emprunteurs sont trop accaparés par les différentes démarches pour négocier le taux de crédit et n’accordent pas une grande importance à la couverture liée à l’emprunt. On a pu observer que plusieurs souscripteurs se sont empressés de signer la convention soumise par l’établissement financier. Il faut reconnaître que les banques ont largement profité de l’article L. 312-9 du code de la consommation, leur offrant la possibilité d’exiger aux demandeurs de choisir leurs propres contrats. Grâce à la libéralisation de l’assurance emprunteur, prévue au courant de l’année en cours (voir l’encadré en page 52), cette méthode est appelée à changer et vous pouvez opter pour l’assureur de votre choix.

Publié le 14/02/2014 à 00:00